Porno extreme
- 1412 hits -

Soumission et domination : les signes d’appartenance

La soumission et la domination est un sujet très large, très intéressant, mais encore tabou de nos jours. Les accessoires d’appartenance en ce qui concernent les jeux de domination et de soumission est très prisée dans ce domaine. Du simple collier conduit de sa laisse, aux cages de chasteté allant au bijou anal que l’on met pour son dominant, publiquement ou en privé. Il existe des signes d’appartenances permanents, notamment le piercing ou le tatouage. Les signes d’appartenances permanentes ne sont pas réellement en adéquation avec la vision de la soumission et de la domination pour maitresse kika . Mais certains participants les utilisent pour prouver à leur dominant, leur soumission totale. C’est un signe de grande confiance envers le dominant ou la dominatrice.

Les signes d’appartenance sont essentiels dans le jeu de la soumission et de la domination

L’accessoire d’appartenance défini formellement le rôle de chacun dans la soumission et la domination et surtout quand il s’agit de signes permanents. Mais l’élément le plus utilisé, c’est le collier. Qu’il soit fait de cuire ou en vinyle, c’est ce qui symbolise le plus fréquemment l’appartenance. En effet, un collier n’est pas permanent et n’engage à rien. Le soumis le porte autour de son cou ou le dominant le fait pour lui. Il existe divers colliers. Ceux qui s’attachent et se disjoignent à l’aide d’une simple boucle comme une ceinture et ceux qui se ferment avec un cadenas ainsi que des clés, ce qui implique aussi, deux différences importantes signes d’appartenance. De toutes les façons, le collier peut servir à d’usages variés. Lorsqu’il est conduit par une laisse, ce qui se fait rarement, il peut être enroulé à un pied-de-table. Il existe également le journal de la domination et du soumis. Nombreux soumis tiennent un journal dans lequel ils décrivent leurs fantasmes, leurs sensations, toute les sentiments qu’ils ont pour leur dominant.